Livraison Mondial Relay Gratuite
Tous les kits à 29,90€ + tarif dégressif

Invention de la peinture par numéros

Sommaire : 

D’où est venu l'idée de créer des peintures par numéro ?

peinture par numéro little folks painting book
The Little Folks Painting Book - publié dans les années 1880
Crédits : Girls and Boys In Storyland

La peinture par numéro, bien que relativement méconnue en France est une activité qui possède de nombreux adeptes de par le monde entier. Comment est née ce concept et qu’est ce qui a fait le succès qu’il connaît aujourd’hui ? Nous allons tenter de répondre à ces questions dans les parties suivantes

 

Une solution simple pour peindre de belles œuvres

Sans expérience préalable ni talent latent il est difficile de peindre un tableau dont l’on sera fier. Fier au point de ne pas hésiter à l’exposer chez soi ou à la vue de tous.

Comment alors résoudre ce problème ? Il semblerait illusoire de penser pouvoir devenir un maestro de la peinture sans une bonne dose de talent et beaucoup de travail et d’apprentissage.

Si il est difficile, voir impossible d’y parvenir seul comment alors guider la création d’un tableau ?

C’est en réponse à ces questions que la solution de la peinture par numéro a vu le jour. En effet, décomposer la toile en plusieurs aplats de couleurs numérotés permet à tout un chacun de peindre sans expérience. Et ainsi de mieux comprendre l’importance des contrastes, ombres et lumières tout en suivant simplement les numéros indiqués sur la toile.

 

Une idée ancienne

L'idée de numéroter des parties d'une toile afin de faciliter la réalisation d'une oeuvre est relativement vieille. En effet, on raconte que Léonard de Vinci déjà utilisait cette technique afin de faciliter l'apprentissage des proportions et des lumières à ses élèves.

Le numérotage permet ainsi à l'élève de se concentrer sur ses gestes afin de mieux appréhender le pinceau, ce confort lui permet de plus de mieux visualiser la peinture finale. Par ce biais il est donc plus simple de mieux comprendre comment réaliser un jour une peinture soi-même, sans modèle ni numéros... Et oui, c'est possible !

 

Cahiers de coloriages et peinture par numéro

Les livres à colorier sont apparus dans les années 1880 avec le livre The Little Folks' Painting Book publié par les frères McLoughlin. Le premier livre à peindre, une création de Richard F. Outcault nommée Buster's Paint Book, a été proposée en 1902. Leur but d’alors était principalement de “démocratiser l’art”.

Ils devaient en effet permettre à chacun de créer de beaux dessins ou tableaux et ainsi d’améliorer leur habileté, leurs capacités cognitives et leur compréhension de l’abstrait.

 

Dan Robbins, le créateur de la peinture par numéro moderne

peinture par numero dan robbins
Dan Robbins avec sa première création "Abstract No.1"
Crédit : BBC

La peinture par numéro s’inspire des livres à peindre, cependant le concept est poussé plus loin pour faciliter la réalisation des peintures. En effet les livres à peindre étaient vendus seuls, il fallait ainsi sélectionner soi-même la peinture à utiliser pour peindre son livre, de plus les modèles étaient relativement petits de par la taille du livre.

Le concept méritait d’être amélioré, vendre des kits complets prêt à être réalisés sans matériel supplémentaire et sur des toiles plus grandes pour un meilleur rendu final. Ainsi les premiers kits contenaient une toile montée sur un cadre, les peintures nécessaires pour réaliser la toile et les pinceaux pour peindre.

La peinture venait de gagner en accessibilité et un public bien plus large a alors pu bénéficier de ses nombreux bienfaits.

 

Un nouveau projet

Dan Robbins, alors employé de la société Palmer Paint Industry, s'est vu attribuer un nouveau projet : Il devait trouver un nouveau passe-temps pour les Américains à la sortie de la deuxième guerre mondiale et ainsi générer des ventes pour son patron. Robbins, s'inspirant alors du grand maître de l'époque décida d'appliquer le concept de numéroter les couleurs des toiles afin de faciliter leur réalisation.

Il décida cependant d’adopter le format de toile plutôt que livre à peindre afin d’offrir de plus grande toile à ses clients et ainsi un meilleur rendu final. Il pourrait ainsi par la suite proposer des motifs plus complexes et détaillés afin de toujours améliorer le résultat final.

Les premières créations étaient cependant artisanales et n'avaient pas la finesse des peintures par numéros actuelles. En effet Robbins ne disposait pas des outils technologiques actuels tels que les logiciels d'éditions d'images et et les imprimantes à haute précisions telles que celles utilisées de nos jours.

 

Sa première peinture

La première peinture concept de peinture par numéro de Dan Robbins était un abstrait simplement nommée “Abstract No. 1”. Pour la créer Robbins s’était en partie inspiré de Braque et Picasso, pensant qu'il serait plus simple de décomposer la toile en différentes couleurs.

Le motif ne reçut pas l’approbation de son patron qui compris cependant l’intérêt du concept. Il commissionna alors Robbins pour réaliser d’autres modèles, figuratifs cette fois afin qu’ils plaisent au plus grand nombre.

Robin décida alors de chercher son inspiration ailleurs et c’est dans National Geographic qu’il vit une photo montrant des pêcheurs pêchant au filet sur le bateau, au milieu d’une mer agitée. Robbins s’est basé sur cette photo pour réaliser ce qui deviendra la première peinture par numéro acceptée “Fishermen”

 

La réponse du public

peinture par numero reponse du public
Photo by ketan rajput on Unsplash

Toute nouveau concept n'est pas toujours facile à faire accepter par le public aussi révolutionnaire et intéressant soit-il. S'il est mal présenté ou que le timing n'est pas le bon le produit fera un flop.

Découvrez l'astuce qu'a utilisé Robbins pour mettre en avant la puissance de son concept.

 

Une campagne marketing de génie

Une campagne de publicité originale avait été pensée spécialement pour l’événement. En effet, un énorme panneau publicitaire avait été placé et contenait une peinture par numéros vide. Chaque jour des membres de la société venaient peindre une couleur sur le panneau publicitaire.

De cette manière, chaque personne passant devant le panneau pouvait constater à la fois la simplicité du processus mais aussi la beauté du résultat. En effet, si des employés suspendus à un harnais parvenaient à un tel résultat nul doute que tout le monde pourrait y parvenir.

Robin parvint ainsi à vendre plus de 12 millions d’exemplaires de peintures par numéros aux États Unis en période d’après guerre. En effet au sortir de la guerre la plupart des américains souhaitaient trouver des activités créatives comme échappatoires aux mémoires des atrocités de la guerre.

 

Découverte des bienfaits de l’art

L’art a des vertus thérapeutiques, l’Homme le sait depuis la nuit des temps et l’utilise tant bien pour communiquer que pour exprimer ce qui est parfois trop dur à verbaliser. Ce n’est que récemment, dans les années 1940 que l’art thérapie moderne a vu le jour et est reconnue et utilisée par les thérapeutes.

Pratiquer une activité créative pendant 45 minutes réduit de manière significative le niveau de stress et d’anxiété. Cependant, toutes les pratiques ne sont pas égales en terme de bénéfices espérés. En effet une étude comparative entre les livres de coloriages et le gribouillage a mis en évidence le fait que gribouiller ne réduit pas autant le stress que le coloriage.

Ceci s’explique principalement par le fait que la pratique est guidée dans le coloriage et la peinture par numéro et alors que le gribouillage, lui est parfaitement libre. Le cadre et guidage fourni par la peinture par numéro permet d’occuper sa concentration à la tâche et ainsi de bénéficier d’une plus grande relaxation.

 

Une activité de plus en plus plébiscitée

La peinture par numéros est une activité de plus en plus pratiquée de par le monde. Relativement méconnue en France elle a pourtant de nombreux adeptes notamment aux États Unis et dans les pays de l’Est tels que la Chine, le Japon ou encore la Russie.

Il existe même de nos jours des applications mobiles qui permettent de “peindre” virtuellement des peintures par numéros. Ces alternatives peuvent permettre de se donner une idée de ce que cela peut faire de peindre réellement. Elles ne remplacent cependant pas une véritable peinture par numéros.

Laisser une réponse

Les commentaires doivent être approuvés avant de s'afficher


RETOUR AU SOMMET
Promo box

Quelqu'un s'est fait plaisir avec

Product name

info info